Vélo de fonction : la solution mobilité pour les entreprises face à la crise Covid

Les entreprises sont nombreuses à miser sur la solution vélo pour faire face aux problématiques de déplacement induites par la crise sanitaire actuelle. Le vélo de fonction, en particulier, a le vent en poupe. Distanciation sociale, mais aussi bien-être au travail et avantages fiscaux, tour d’horizon des atouts que la bicyclette peut offrir aux professionnels en cette période troublée… comme en temps normal.

Le vélo : solution de mobilité à la crise

La bicyclette, petite reine du déconfinement pour les actifs.

Elle est d’ores et déjà la reine de ce déconfinement. Avec la crise du Covid-19, la bicyclette a apporté la preuve — en avait-elle besoin ? — qu’elle n’est pas seulement un instrument de loisir, mais un mode de transport crédible, efficace et particulièrement adapté aux mesures de distanciation sociale désormais de rigueur.

Des avantages fiscaux pour les entreprises qui proposent un vélo de fonction

Mais investir dans des vélos à assistance électrique, pour une entreprise, représente aussi un intérêt en matière de fiscalité. La Loi d’orientation des mobilités (LOM), promulguée fin 2019, a mis en place des mesures incitatives pour aider les entreprises à faire émerger de nouveaux cyclistes parmi leurs collaborateurs. Des réductions d’impôts sont octroyées aux employeurs qui mettent gratuitement à disposition de leurs salariés des vélos pour leurs déplacements quotidiens. Jusqu’à 25% des frais engagés dans le processus peuvent être déduits de l’impôt sur les sociétés. Accordée initialement pour l’achat de vélos seulement, cette remise concerne aussi désormais la location. A condition que le contrat soit conclu pour trois ans minimum.

Source cyclable.com, auteur Olivier.

Nos autres articles